Comment se déplacer en ville en limitant la pollution ?

Les pics de pollution de mars 2014 nous ont rappelé à notre triste sort: vivre en ville devient irrespirable! Pourtant, la ville est aussi le lieu où la mobilité est accessible par de nombreux moyens (transports en communs, vélos, …). Faisons le point sur ces options peu polluantes en rappelant tout d'abord l'enjeu sanitaire de la pollution.

1. Pourquoi cette question?

Pollution

En 2012,  3,7 millions  de personnes sont décédées en raison de la pollution de l'air extérieur, selon une étude publiée le mardi 25 mars 2014 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

« La pollution de l'air est désormais le facteur environnemental le plus important affectant la santé, tout le monde est touché, que ce soit dans les pays riches ou dans les pays pauvres », selon les mots du Dr Maria Neira, directrice du département de la santé publique à l'OMS.

En mars dernier, l'Ile-de-France a été touchée par un pic de pollution, poussant le gouvernement à mettre en place dans la région des mesures exceptionnelles (circulation alternée, transports gratuits...). Le parquet de Paris a même ouvert une enquête préliminaire contre X pour « mise en danger de la vie d'autrui » à la suite d'une plainte de deux associations écologistes. 

2. Les transports doux

La marche à pied, le vélo, la trottinette…, sont des moyens simples de se déplacer, en utilisant ses propres ressources et son énergie. Ainsi, c’est bon pour la santé, bon pour l’environnement… et aussi plus rapide, sur de courtes distances !

Il faut 1/4 d’heure pour faire 1 km à pied et, en ville, 1/4 des trajets voiture font moins d’1 km
30 minutes de marche rapide par jour améliorent votre santé.

 

Il faut 1/4 d’heure pour faire 3 km à vélo et un trajet en voiture sur deux fait moins de 3 km.

 

10 km de vélo tous les jours évitent le rejet, par l’usage d’une voiture, de 700 kg de CO2par an.
place de stationnement voiture, c’est 10 places de stationnement vélo.

  

Jusqu'à 5 km, le vélo est plus rapide que la voiture : un cycliste roule en moyenne à 15 km/h en ville contre 14 km/h pour une voiture !

source: ADEME

Vous pouvez comparer les différents moyens de transports selon des critères économiques (coût) et écologiques (émissions CO2) grâce à la calculette éco-deplacements proposées par l'ADEME

 

Transports passionL’association pour la mobilité durable et l’énergie embarquée